Forum JARDIN AU NATUREL   Index du Forum
Forum JARDIN AU NATUREL
jardin,nature,photo,discutions
 
Forum JARDIN AU NATUREL   Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Hypéricum ( Millepertuis ) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum JARDIN AU NATUREL Index du Forum -> Jardin -> Fleurs et plantes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
belle des champs


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 9 605
Localisation: sanary sur mer
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 625
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mer 2 Juin - 11:47 (2010)    Sujet du message: Hypéricum ( Millepertuis ) Répondre en citant

Voici mon Millepertuis ou hypéricum lanceolatum près à fleurir







Son nom


« Millepertuis commun ou perforé », « herbe de Saint-Jean », « herbe aux piqûres », « chasse-diable », « faux-lin », « herbe aux cent trous », « herbe à mille trous », « lin sauvage », « truchereau », « pertuisane », la plante se présente sous de nombreuses identités. Pour les anglophones, elle est, bien sûr, St.John's Wort, mais également « Merveille ou Grâce de Dieu » (Gods' Wonderplant, Grace of God). C'est dire tout le respect qu'ils lui portent.
Le nom latin Hypericum viendrait du grec hyper eikona : « qui chasse les fantômes ». Les noms de perforatum et de millepertuis (« pertuis » voulant dire trou) traduisent l'aspect perforé des feuilles. En effet, si on les regarde par transparence, on observe qu'elles semblent creusées d'un grand nombre de petits trous. Il s'agit en fait de petites poches remplies de résine et d'une huile volatile.
Au Moyen Âge, les doctes savants lui avaient donné le nom de Fuga doemonium (chasse-diable), parce qu'ils lui attribuaient le pouvoir d'éloigner les esprits diaboliques ainsi que les sorcières. Fascinant parce que, il n'y a pas si longtemps, on découvrait que la plante avait des propriétés antidépressives. Or, pour le Moyen Âge croyant, la dépression et les autres troubles mentaux étaient considérés comme des formes de possession diabolique.

Son rôle dans l'équilibre écologique

C'est connu, le bonheur des uns fait le malheur des autres. Arrivé dans l'est de l'Amérique du Nord avec les colons européens, le millepertuis s'est rapidement répandu du fait qu'il possède un mode particulièrement efficace de multiplication végétative, en plus de se propager par les graines. Au point qu'il est devenu, à certains endroits, une mauvaise herbe difficile à éradiquer. Utile pour la vie sauvage (les oiseaux raffolent des graines) et pour les humains, il est toutefois désastreux pour le bétail qui, lorsqu'il en consomme de grandes quantités et se trouve ensuite exposé à un soleil fort, peut souffrir de brûlures graves en raison de l'effet photosensibilisant de la plante. Ce sont surtout les vaches, les moutons et les chevaux à la peau claire qui sont touchés. Dans certaines parties du monde, en Australie notamment, la plante est devenue l'un des plus terribles fléaux de l'agriculture. Toutefois, l'introduction d'une espèce de coléoptère, (Chrysolina quadrigemina), capable de la détruire, a permis de réduire les dommages qu'elle causait au bétail. À la fin des années 1940, la Californie introduisait à son tour cet insecte après que de nombreux éleveurs eurent constaté que leur bétail souffrait de brûlures graves. À peine une dizaine d'années plus tard, les populations de millepertuis avaient diminué de 99 % dans cet État. Ce qui a poussé la USDA (United States Department of Agriculture) à ériger, en 1958, un monument commémoratif en l'honneur de cet insecte ô combien bénéfique aux yeux de certains!

Cela se mange?

Peu consommé comme aliment, le millepertuis offre toutefois ses feuilles crues à l'occasion. On les ajoute aux salades. Quant à ses fleurs, elles ont servi à aromatiser les boissons fermentées.

Cela soigne quoi?

Le millepertuis est l’une des plantes les plus utiles, selon le docteur et phytothérapeute français Jean Valnet. On l’a employé pour soigner les bronchites, l'asthme, les cystites, la maladie des femmes sans pouls (ou artérite oblitérante, maladie dont les symptômes sont la faiblesse ou l'absence de pouls et une insuffisance cardiovasculaire et qu'on ne diagnostique que chez les femmes), les affections résultant d'une lésion à la moelle épinière, la sciatique, l'insomnie, l'irritabilité, diverses maladies infectieuses infantiles ainsi que l'énurésie, lorsqu'elle n'est pas attribuable à des causes organiques, et les terreurs nocturnes des enfants. Par voie externe, on l'a employé pour soigner les plaies, brûlures et ulcères de jambe. Considéré comme un des vulnéraires les plus fiables, cet usage a persisté à travers les siècles.
On récolte généralement la moitié supérieure de la plante lorsque les fleurs commencent à peine à ouvrir. On la coupe finement et la fait sécher, toujours selon le même principe : sur une toile moustiquaire montée sur un cadre, à l'abri de la lumière et de l'humidité, ou dans un four réglé à très basse température, porte entrouverte, pendant de 4 à 6 heures. Avec le lierre terrestre et l'aunée, vous préparerez cet automne une excellente tisane contre la bronchite. Pensez donc à faire des provisions!
L'infusion se prépare à raison de 15 g à 30 g de sommités fleuries pour un litre d'eau. On prend 3 ou 4 tasses par jour.
Pour les traitements topiques, on a trouvé qu'une des meilleures façons d'extraire les principes actifs du millepertuis était de le faire macérer dans l'huile. Il confère d'ailleurs à cette dernière une extraordinaire couleur rouge qui rappelle ces soleils flamboyants des fins de journée de juin. C'est là qu'on comprend pourquoi les anglophones lui ont également donné le nom de « soleil terrestre » (terrestial sun).
Il suffit de mettre une poignée de fleurs (on n'utilise que les fleurs dans ce cas) dans un bocal transparent et de verser dessus ½ litre d'huile d'olive. Faire chauffer au bain-marie pendant deux heures et laisser macérer à froid pendant trois jours avant de passer. Ou, tout simplement, laisser macérer au soleil de deux à six semaines (selon les sources).
On a utilisé cette huile sur les plaies, les brûlures et les ulcères, ainsi qu'en friction contre les névralgies rhumatismales. On l'a également employée par voie interne pour soigner la gastrite ou l'ulcère gastrique à raison d'une cuillerée à thé, à prendre à jeun, matin et soir. On l'a également appliquée sur les hémorroïdes et on l'a administrée en lavement, à garder toute la nuit, pour le traitement des problèmes inflammatoires du côlon. Faites-la chauffer légèrement avant de l'administrer de cette façon. Ça, c'est si vous trouvez un candidat aux lavements, car il s'agit là d'une espèce en très rapide voie de disparition. De même pour les candidats aux suppositoires. L'Homo « dolorosus » moderne exige qu'on lui administre ses médicaments par son extrémité la plus noble, peu importe si ce n'est pas toujours aussi efficace. Pas très logique...

On le trouve où?

Qu'il pousse en bordure des champs, dans les endroits secs et sablonneux ou dans les terrains vagues, le millepertuis est général et commun dans tout le Québec. Ses tiges, qui sont nombreuses sur un même plant et lui confèrent l'apparence d'un petit buisson, ont cette particularité, plutôt rare dans le monde végétal, d'être munies de deux lignes saillantes, ce qui donne l'impression qu'elles ont été pressées à plat plutôt que d'être rondes ou carrées comme on l'observe normalement. Haut de 30 cm à 60 cm, le millepertuis commence à fleurir autour de la Saint-Jean-Baptiste (le 24 juin), un peu plus tôt dans le sud du Québec, un peu plus tard à l'est et dans le nord.

Un peu de magie

À la croisée de deux grands cycles - le solsticien et le circadien - le millepertuis évoque la grande magie du monde. En effet, il domine le solstice d'été, lequel marque le début de la descente vers la longue obscurité de l'hiver. En outre, plus riche en mélatonine - ce neurotransmetteur qui joue un rôle essentiel dans les rythmes biologiques - que toutes les autres plantes connues, il accorde, harmonise la psyché avec l'alternance des jours et des nuits. Plante de plein jour, c'est pourtant la pacificatrice de la nuit. Plante du plein coeur de l'été, c'est pourtant l'ultime alliée de l'hiver, quand la dépression saisonnière frappe les esprits plus sensibles aux fluctuations du grand cycle annuel.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Juin - 11:47 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
belle des champs


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 9 605
Localisation: sanary sur mer
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 625
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mer 9 Juin - 15:30 (2010)    Sujet du message: Hypéricum ( Millepertuis ) Répondre en citant

ca y est il est en fleurs







Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Claire


Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2010
Messages: 1 356
Localisation: à deux pas de la mer.
Féminin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mar 28 Déc - 14:01 (2010)    Sujet du message: Hypéricum ( Millepertuis ) Répondre en citant

Bonjour.
D'aprés la photo,j'ai l'impression que c'est un  hypericum arbustif que tu as . Le mien est un herbacée , il a envahi toute une parcelle du terrain.
C'est une plante qui attire les insectes  ,les syrphes  par exemple.
J'aime beaucoup.


Revenir en haut
belle des champs


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 9 605
Localisation: sanary sur mer
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 625
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Mar 28 Déc - 15:41 (2010)    Sujet du message: Hypéricum ( Millepertuis ) Répondre en citant

exacte c'est un arbustif j'en ai un aussi herbacée qui rampe et qui fait de grosse fleurs mais je le trouve beaucoup moins florifère que celui ci je pense qu'il a du mal avec la sècheresse sinon j'ai quelques plants dans le jardins de millepertuis sauvage qui lui fait de petites fleurs fort joli et très florifères 

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
belle des champs


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 9 605
Localisation: sanary sur mer
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 625
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 20:28 (2011)    Sujet du message: Hypéricum ( Millepertuis ) Répondre en citant

voici mon millepertuis buisson cette année il est magnifique











Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:48 (2016)    Sujet du message: Hypéricum ( Millepertuis )

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum JARDIN AU NATUREL Index du Forum -> Jardin -> Fleurs et plantes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com