Forum JARDIN AU NATUREL   Index du Forum
Forum JARDIN AU NATUREL
jardin,nature,photo,discutions
 
Forum JARDIN AU NATUREL   Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: C est quoi un Herbier ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum JARDIN AU NATUREL Index du Forum -> Jardin -> Herbier de nos région
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
belle des champs


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 9 605
Localisation: sanary sur mer
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Point(s): 625
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Lun 22 Mar - 20:26 (2010)    Sujet du message: C est quoi un Herbier Répondre en citant

De l'intérêt botanique de réaliser un herbier ...



L'herbier était un peu passé de mode et voilà qu'il connait un regain d'intérêt en ce début de XXIe siècle !! Et c'est tant mieux, car sa valeur esthétique et pedagogique permet de mieux appréhender les richesses botaniques. Enrichi d'année en année, il devient le fil conducteur entre les saisons, les lieux que nous sommes amenés à visiter et les espèces végétales essentielles locales .... Bref, " faire son herbier " est une activité estivale ludique et intelligente pour toute la famille !!

Au XVe siècle, le terme d'herbier désignait les ouvrages illustrés traitant des plantes. Un siècle plus tard, sous l'impulsion semble t-il d'un botaniste italien professeur à Bologne, Luca Ghini, l'appellation s'est strictement appliquée à des collections d'échantillons séchés pour l'étude et la reconnaissance des espèces végétales. Ils regroupaient aussi bien des plantes locales que celles de provenances lointaines que les botanistes du monde entier s'échangeaient.

Le choix des plantes ?
Mais aujourd'hui, qu'est ce qu'on met dans un herbier ? Et bien tout simplement tous les végétaux que l'on veut pourvu qu'on leur trouve un intérêt: des mousses aux fougères, en passant par les graminées, les plantes à fleurs, les extraits d'arbres ou d'arbustes et même les champignons !!
Mais comme un herbier n'est pas une collection de fleurs fanées,
il doit permettre de raconter une histoire de plantes, en évoquant un biotope* particulier et des conditions " in vivo* ", sans pour autant répondre à des critères d'exhaustivité... Esthétique, original et coloré, il peut ainsi devenir un aide-mémoire efficace pour identifier la flore de sa région, surtout si on prend soin de varier autant que possible les lieux de prélèvement ( prairies, bois, bords de rivières ...). Mais attention, il ne faut pas causer de dommages à la nature en arrachant par exemples des espèces rares et protégées, ou en collectant dans les parcs naturels ou les réserves.

La récolte: méthode et discipline !

L'été est la meilleure période pour récolter ( par temps sec ), c'est celle de la maturité, des floraisons  tardives et du murissement des fruits. Il peut aussi être intéressant de réunir plusieurs échantillons d'une même plante à des périodes différentes de sa croissance. Attention, pour que votre herbier soit utile, on ne doit pas se contenter de ramasser une feuilles ou une fleur, mais la plante complète en particulier pour les herbacées. En effet, ce sont leurs organes souterrains qui vous aideront à identifier les espèces.
Pour les plantes dépassant la taille de votre herbier, on prélève juste l'inflorescence et un segment de tige pourvue de feuilles. Pour les arbres et arbustes, un petit rameau feuillu en fleurs et/ou en fruits suffit.
Une fois les échantillons soigneusement rangés, il est indispensable de noter les données relatives à la récolte, en précisant la nature du terrain et le type de végétaux environnants. On n'oubliera pas non plus les caractéristiques " physiques " de la plante: son allure, les couleurs des fleurs, la dimension de la tige, et bien sur la date de la cueillette !! Toutes ces annotations sont à reporter sur des étiquettes qui accompagneront chacun des échantillons. Pour les botanistes en herbe qui possèdent un appareil photo, la réalisation de clichés s'avèrera fort utile au moment de l'identification, ou pour illustrer l'herbier une fois celui-ci confectionné.

Sécher: soin et patience !!

De retour à la maison, il faut immédiatement essayer d'identifier les échantillons prélevés dans la nature, avant que ceux ci ne perdent un peu de leurs caractéristiques physiques. Différents ouvrages scientifiques de référence ( baptisés flores) ainsi que de nombreux sites internet spécialisés en botanique pourront vous permettre de mener à bien cette étape très délicate.
Pour procéder au séchage, la méthode la plus simple consiste à placer les échantillons bien étales entre les feuilles de journaux ( y compris les algues ), dans une atmosphère sèche et aérée, voire même ensoleillée. Un poids important doit ensuite être placé dessus, comme des dictionnaires ou des annuaires téléphoniques. Attention, les feuilles de journaux doivent être changées tous les deux jours environ, jusqu'à totale dessiccation*, pour éviter une concentration d'humidité et l'apparition de moisissures. Les parties de plantes trop volumineuses seront sectionnées en deux longitudinalement. Pour les plantes longues à sécher, comme les plantes grasses, on peut accélérer le processus en les immergeant dans l'eau bouillante quelques minutes ou en les repassant, protégées d'une feuille de papier buvard, avec un fer chaud, tandis que les champignons pourront être placés une nuit dans un séchoir.

Présentation et conservation de son herbier

Chaque échantillon de végétaux doit être disposé sur une feuille de carton et fixé à l'aide d'un point de colle ou d'un morceau de ruban kraft gommé. Il suffit ensuite de remplir l'étiquette qui accompagne nécessairement l'échantillon et de le placer en bas à droite . Pour chaque plante, on mentionnera son nom scientifique et vernaculaire*, par exemple la Capsella Bursa Pastoris communément  appelée " bourse à Pasteur ", sa famille botanique, son genre et son espèce, la date et le lieu de collecte, la description du biotope ... Les échantillons peuvent être ensuite rangés par milieux ( plaine, forets, bords de l'eau, montagne ...), puis éventuellement par familles selon un ordre systématique, et/ou par ordre alphabétique. Libre à vous ensuite de ranger ces planches dans des cartons lies par une sangle ou de les recouvrir d'un film plastique transparent facilitant la manipulation.
Conservé dans l'obscurité, à l'abri de la poussière et dans une pièce aérée, un herbier peut rester en parfait état des dizaines d'années, voire des siècles, comme nous le prouvent les spécimens les plus anciens. Mais attention, il peut malheureusement être sujet aux attaques d'insectes, surtout des coléoptères, qui  convoitent les tissus tendres des fleurs et des jeunes feuilles. Si l'application d'insecticides comme la naphtaline* en vient à bout, d'autres solutions plus naturelles, comme la stérilisation des plantes par le froid permet d'éviter ces désagréments . On place pour cela des paquets de végétaux au congélateur pendant quelques jours, sans que cela ne nuise aucunement à la qualité des échantillons, avant de les remettre à sécher quelques jours. Au fil des saisons, vous constituerez ainsi un bien bel " outil " pedagogique et ludique à la fois, à compléter et consulter sans modération !!



BENJAMIN RIVIÈRE

Le plus grand herbier du monde ?

C'est celui du Muséum national d'histoire naturelle situé à Paris qui regroupe le plus grand nombre d'échantillons végétaux du monde, soit environ huit millions récoltés par de nombreux botanistes depuis 1664 et répartis dans 4 galeries de 60 mètres de long !! Il est consulté par des chercheurs de tout pays. Depuis quelques années, cette immense collection est en voie d'informatisation et une banque de données ( Sonnerat ) en recense déjà quelques 500 000 spécimens et plus de 40 000 photos.
Consultable sur internet:
www.mnhn.fr/mnhn/pha/Herbier.htm


Le matériel de l'apprenti herboriste ...
+ Sur le terrain:
__ Un contenant: une vraie boite de botaniste en métal ou une simple bouteille d'eau en plastique découpée pour garder les plantes récoltées humides jusqu'au retour sans les écraser. On pourra aussi utiliser des petits sachets plastiques à condition de protéger les fleurs dans du papier journal. On peut aussi directement les insérer entre les pages d'un annuaire pour commencer à aplatir les végétaux et à leur faire rendre leur humidité. Une autre solution consiste aussi à confectionner grossièrement des cahiers de récolte avec des feuilles de buvard assemblées: un par variété de plantes par exemple.
__ Des étiquettes: à joindre à la plante prélevée sur lesquelles on notera sur place les informations relatives à son identification et à son environnement.
__ Une petite bêche: pour prélever les plantes avec leur racine.
__ Des crayons de papier

+ A la maison
__ Des vieux journaux
__ Des feuilles de carton blanc: style canson de la taille de votre choix ( 27,5 x 43 cm est le format adopté généralement pour ce type d'ouvrage )
__ Un pistolet à colle: ou des rouleaux de papier gommé à découpé en bandelettes.

Conserver les couleurs des vegetaux !
Un certain nombre de végétaux, à part ceux qui contiennent naturellement du soufre comme l'ail, perdent leur couleur d'origine en séchant. Pour la conserver au maximum, les herboristes les plus bricoleurs exposeront les végétaux fraichement coupés et placés dans un bocal hermétiquement fermé à des cristaux de gel de silice, ou à des pastilles de soufre comme celles qui sont utilisées pour la stérilisation des tonneaux de vin.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Mar - 20:26 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum JARDIN AU NATUREL Index du Forum -> Jardin -> Herbier de nos région Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com